Accueil Fleche-texte-grisActualités Fleche-texte-gris A229 : Cime nominé pour le Prix Mies van der Rohe 2022
Actualités
Date de publication
02/02/21

Site Internet
/eumiesaward.com/edition/2022/nominees

A229 : Cime nominé pour le Prix Mies van der Rohe 2022

Cime - A229
Cime - A229© Tim Van de Velde

Une autre manière de faire école

Ce projet d’école secondaire et centre de jour destiné à cinquante enfants porteurs d'un handicap physique a été une aventure humaine incroyable à laquelle a donné forme A229. L’enjeu de sa construction nait d’un constat: au delà de treize ans aucune continuité dans la pédagogie conductive, processus éducatif actif encourageant l’autonomie de l’enfant, n’existe à Bruxelles. Alors quelques parents tentent l’impossible sachant que les procédures habituelles de marché public sont trop lentes: ils vont lever eux-mêmes les fonds privés nécessaires.

A229 a rénové et réalisé plusieurs édifices scolaires. Enrichis de leurs expériences, les architectes réalisent pour chaque site envisagé une esquisse déterminante en termes de faisabilité budgétaire notamment. Lorsqu’un terrain communal en bordure du parc du Wolvendael à Uccle est considéré, les logiques esquissées définissent quasiment le projet actuel. Zone d’intérêt public, cette friche est bordée de maisons pavillonnaires, d’un centre sportif et de locaux pour le troisième âge et mouvement de jeunesse. Les architectes parviennent à fédérer les habitants en proposant une architecture juste en regard du contexte, un gabarit bas entièrement construit en bois. Pour tenir les délais et assurer une rentrée aux premiers enfants en septembre 2019, la concertation entre promoteur, équipe d’enseignants et soignants, architectes, entrepreneur et corps de métier mène à une réflexion généreuse et inventive garantissant une économie de moyens salutaire.

Construit en structure bois massif préfabriquée en atelier (CLT), le bâtiment est monté en moins d’un mois. Ce carré percé en son centre génère une cour introvertie, sécurisant les utilisateurs multiples. De plain-pied, l’espace est fluide et accessible à tous. Il comporte six classes conviviales pour neuf enfants chacune, des locaux de soin pour psychologues, ergothérapeutes, logopèdes, et une salle des enseignants incluse dans un vaste réfectoire, davantage pensé comme une salle polyvalente en lien avec le parc, pouvant être aussi utilisée pour un événement communal autonome. Passé le vaste préau, le foyer est volontairement surdimensionné pour laisser place aux chaises roulantes dans une scénographie joyeuse et assumée. Le long des murs du couloir, des alcôves prévoient leurs rangements, les techniques de ventilation surbaissant le plafond à ce niveau. Les contraintes ne sont en effet jamais perçues comme telles. Le couloir même est un espace d’exercice participant à l’éducation conductive. Toute protection froide et clinique en inox contre les chocs inévitables en est rejetée. A la place, une main courante est intégrée, en partie haute et basse, avantageant l’autonomie et le jeu des enfants. Et le bois, fil conducteur dans le projet, assumera les griffes et les coups. La cuisine est aussi lieu de remise en question, son caractère familial pour les repas que préparent les encadrants invite au partage. A terme, un petit potager sera planté et les abords finalisés. Des potentiels qui ne doivent plus qu’être activés.

En faveur d’un habitat pour tous, sans stigmatisation, A229 produit une architecture humaine qui se pose en réel accompagnateur d’expériences spatiales et favorise de nouveaux usages, des synergies sociales en intégrant avec conviction les enjeux environnementaux.

Cécile Vandernoot, journaliste free lance et enseignante en projet d'architecture.

Newsletter

s'inscrire

Historique de nos newsletters

WBA

Place Sainctelette 2
1080 B - Bruxelles


T +32 2 421 83 72
contact@wbarchitectures.be

back to top
Concept & Design : Salutpublic | Développement : Bien à vous